« J’exporte les menues-pailles pour limiter la profusion d’adventices »

Depuis 2009, Thierry Rouger récupère les menues-pailles à la récolte. Cette technique présente un double intérêt : limiter la profusion d’adventices et valoriser le sous-produit.

Au volant de sa moissonneuse-batteuse, Thierry Rouger surveille le remplissage des deux trémies. Installé sur 135 hectares à Villefargeau (Yonne), il utilise un récupérateur Thiérart sur sa New Holland 8060.« Je cherchais à maîtriser la dissémination des semences de mauvais herbes lors de la moisson. Le récupérateur de menues-pailles remplit cette fonction sans altérer la qualité de séparation », indique-t-il…

© MATERIEL AGRICOLE –   Janvier 2011 – Auteur : M.S

Lire l’article complet

Partagez cet article !