Thiérart développe une trémie mélangeuse pour méthaniseur

Le spécialiste de la récupération des menues pailles a mis au point un incorporateur adapté aux conditions particulières de la méthanisation.

Quand il faut 40 ans à la mer pour venir à bout d’une tôle de bateau, il faut seulement deux ans aux émanations acides et gazeuses d’un méthaniseur pour réduire en feuille de papier à cigarette les éléments en acier d’une trémie mélangeuse et de sa vis d’incorporation dans le méthaniseur ». C’est la comparaison employée par Grégory Sciaccaluga, gérant des établissements Thiérart, pour illustrer les conditions particulièrement sévères auxquelles est exposée la trémie assurant l’alimentation d’un méthaniseur. Sur le principe, la trémie ressemble en de nombreux points à une mélangeuse à vis verticale destinée à assurer le mélange d’une ration de fourrages distribuée aux animaux : un bol, une vis assurant la découpe et le mélange des différents composants, une trappe d’ouverture…

© PLEINCHAMP.COM – 10/07/2013 – Auteur : Raphaël Lecocq

Lire l’article complet